Ce n'est qu'une question de perception du vocabulaire

Publié le par Lutine

En ce moment , je suis gâtée, vraiment gâtée, en tant que maman.

D'ailleurs Lutinette #2 devait se sentir mise un peu de côté. Entre l'exemple de sa grande soeur et celui des voisinets dont un est son camarade de classe, la voilà sur la bonne voie.

Hier, alors qu'elle jouait avec ses poupées Barbie et qu'elle essayait d'en mettre une dans la voiture (de Barbie), je l'entends dire "Mais tu vas rentrer, salope !"

Sur le coup, j'ai cru que je n'entendais pas bien. Mais comme elle était à 1.50 mètre de moi, je ne pouvais pas faire une trop grosse erreur de compréhension.

Je lui demande de venir à côté de moi, et de me répéter ce qu'elle vient de dire, afin que je sois sûre d'avoir bien entendu et que je puisse lui expliquer pourquoi elle ne doit pas utiliser ce mot.

Elle commence à pleurer, mais finallement, après plusieurs demandes de ma part, "s'exécute".

Il y a quelques jours, Nicolas, sur l'un de ses blogs, nous avait invité à participer à une discussion chez Fanette. L'origine de la discussion étant liée à une chanson que sa fillette de 10 ans chantonnait à coeur joie.

J'ai bien entendu réagi à l'invitation de Nicolas et me suis permis d'apporter mon regard extérieur (pas si extérieur, d'ailleurs) à la situation que vivaient Fanette et sa fille.

J'ai donc décidé d'appliquer mes conseils à moi-même et franchement, c'est plutôt rigolo gênant !

Je me munis de mon dictionnaire (Dictionnaire Hachette édition 2005 - Noms communs et noms propres 125 000 définitions, 3000 illustrations), pour illustrer mes propos à l'aide des véritables définitions à adapter à l'âge de Lutinette, bien entendu.

Et je commence par chercher le mot Salope (page 1448) et je lis à voix haute :

nf 
vulg. 1. Femme malfaisante, méprisable. 2. Individu infâme, abject.

Je lui explique que par vulgaire, on entend langage sale, mais également les mots malfaisant, méprisable, infâme, abject.

Et elle repart, vers sa poupée et sa voiture Barbie en me disant, "ben oui, c'est une salope, c'est bien ce que je disais !"



Petit message personnel : Franssoit, je te demande pardon ! ;-)


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fanette 25/09/2007 18:31

Lui as tu présenté Barbie Spice dicounasse ?Moi oui, on a bien rigolé avec, et..et ..on se marre bien en chantant à tue tête (à la maison) la chanson de Koxie, sous le regard de mon homme....qui fait mine d'être choqué (devant sa fille).Finalement, tes conseils m'ont été très utiles ! Du coup on se marre comme des ados ;-)

Lutine 01/10/2007 13:58

Non, pas encore ;-)Je suis bien contente que mes conseils aient pu vous conduire à la rigolade.Une fois de plus, je constate que le regard extérieur, y'a que ça de vrai ! ;-)

Filaplomb 24/09/2007 08:02

Ah c'est bien ce lien (enfin !) vers les commentaires ! :-)))Moi, je m'intriguerais de comprendre où cette Lutinette a-t-elle pu trouver cette phrase à dire à une femme qui ne veut pas rentrer dans une voiture…Cela dit, comme elle le souligne elle-même, c'est évident que c'est le mot qui convient dans cette situation précise !:-)

Lutine 01/10/2007 13:59

Filaplomb,Je ne sais pas ;-)

tonnegrande 23/09/2007 19:36

avant Barbie c'était pour le plaisir  donc elle se prostituait pas et c'est pas une raison pour la qualifier de salope, si elle aime ça

Lutine 01/10/2007 14:16

Pardon Tonnégrande, je n'avais pas vu ça sous cet angle. ;-)

Cathy 23/09/2007 11:34

Mince, au début je croyais que tu racontais une blague, mais non ! C'est Lutinette 2's time !  Tu dois t'arracher les cheveux toi en ce moment, pas trop épuisée ? Il parait que la semaine prochaine, Barbie se prostitue pour gagner de l'argent ...Gros bisous et bon dimanche :o)

Lutine 01/10/2007 14:17

Euh, si, en ce moment, c'est l'une après l'autre quand ce n'est pas les trois en même temps !Bisous

Lauryle 22/09/2007 21:10

merci MP (et lutine) pour les coms...j'ai mal lu ? ça m'arrive (trop) souvent... pour le bouquin "Dictionnaire des mots que l'on dit gros ; de l'insulte au dénigrement" de R. Gordienne, ben, l'est pas donné.en tout cas, apres vérification, "salope" vient de "sale" et "hoppe" (patois de huppe) et désigne en premier la prostituée. personellement, je préfère "salopiaud", mais il y en a de mieux.... (je m'arrete avant, promis ;-) )----- bonus : dictionnaire : dispositif littéraire malveillant destiné à entraver l'évolution d'une langue et à la priver de sa souplesse. [in le dictionnaire du diable, Ambrose Bierce] ----