La semaine du goût

Publié le par Lutine

Elle a débuté hier à l'école, pour le plus grand plaisir (théorique) des papilles des enfants. A cette occasion, les goûters sont pris en commun et fourni par l'école.

Hier à midi, Lutinette #2 est sortie de l'école avec un large sourire et était fière de me dire qu'elle avait mangé des tartines de confitures "maison". Ce sont quelques mamans qui les ont apporté. Et surtout, elle me dit "Maman, aujourd'hui, c'est la semaine du goût".

Je me tourne vers Lutinette #1 et lui demande si dans sa classe aussi ils ont parlé de la semaine du goût, elle me dit que non, qu'avec la maîtresse du lundi, ils ont fait le programme "habituel". (C'est dingue, une opération nationale qui ne se fait pas dans toutes les écoles d'un même village !!)

Ce matin, Lutinette #2 m'apporte son sac pour que j'y mette son goûter. Je lui dis que je ne lui donne pas de goûter puisque prend le goûter que fourni l'école dans le cadre de la semaine du goût. Et elle me répond : "ah bon, la semaine du goût, c'est aussi aujourd'hui ?". Et moi : "Ben oui, ma puce, la semaine du goût, ça dure une semaine !" ;-)

Publié dans Paroles de Lutinette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

:0095: Maître Po 18/10/2007 01:24

Chez moi, c'est tous les jours, la semaine du goût !(nan, je déconne ;-)Tu sembles bien absente, Lut'J'espère que tout va bien...

Lutine 18/10/2007 08:56

Maître Po,Tu déconnes ? Zut, moi qui pensais venir manger chez toi lorsque je serais dans le coin. ;-)Ici, c'est vraiment la semaine du goût tous les jours. Parce que je cuisine tous les jours et n'ouvre (presque) jamais de boîte. A part les petits pois que je cuisine où les marrons quand je n'ai pas envie de m'échiner à les ouvrir.Absente de mon blog, oui, mais je ne déserte pas ceux des autres ;-)J'ai quelques articles sous le coude mais je ne trouve pas le temps de les finaliser. Du coup, je les trouve obsolètes et efface les brouillons.J'aurais un article sur les travaux de la maison, un autre sur un sujet qui me tiens à coeur. Il faut vraiment que je m'y remette !

Nicolas J 16/10/2007 17:49

La fête du gout... sous le patronage des industries du sucre... qui font bouffer de la confiture aux mômes !Je me demande s'il n'y a pas matière à se méfier...http://www.infobourg.fr/sections/actualite/actualite.php?id=12038

Lutine 18/10/2007 08:51

Oui, Nicolas, je suis d'accord avec toi. Je me souviens bien qu'à l'origine, la semaine du goût est sponsorisée par le sucre, mais je trouve l'initiative sympa quand même.Quand tu penses que Lutinette #2, que tu as eu l'occasion de rencontrer, mange tous les jours (mais pas avec le sourire) des plats cuisinés par maman, des compotes maison avec les pommes du vergers, des confitures maison également avec nos fruits, des soupes faites avec les légumes du potager et qu'elle se réjouie de manger des confitures maison à l'école, de savoir qu'elle va manger de la soupe au potiron sous pretexte que c'est à l'école. C'est dingue non ?L'an dernier, j'avais fourni deux pots de confitures : gelée de coing et confiture de quetsches. Elle en a mangé à l'école sans le savoir. Et ben elle les a trouvées meilleures que les miennes !!!

Ellie 16/10/2007 09:22

Ma fille est rentrée du collège en disant :- Pouah, c'est la semaine du goût ! on va encore rien manger tell'ment c'est dégu**lasse ! A midi, on a eu du riz à la cannelle ! et demain, du rôti aux pêches !Il faut dire que quand je mets des petits bouts de pommes dans ma laitue à l'ail est aux noix, elle trie...Pourtant, je ne l'ai pas élevée ainsi.Je croix que c'est l'adolescence : rigidité et conformisme à tous les étages.

Lutine 18/10/2007 08:42

Coucou Ellie,Donc si je comprends bien, pour ta fille, se serait plutôt la semaine dégoût ! ;-)Il faut absolument que tu me donnes l'adresse de sa cantine, que je puisse y aller. :-))Depuis que je cuisine, je suis sans pitié. J'ai une sorte de cuisine instinctive. J'ai cessé de suivre les recettes à force d'oublier des ingrédients en faisant les courses et d'en avoir marre d'y retourner.Je cuisine donc en fonction du contenu de mes placards, de mon réfrigérateur/congélateur et de ce qui pousse dans mon potager et sur le verger. C'est souvent fun (très rarement mauvais, c'est d'ailleurs jamais arrivé), mais je suis une véritable tortionnaire et n'admets pas que l'on ne mange pas ce que je me suis donnée du mal à cuisinier.Le plus drôle, c'est que dans la nouvelle boucherie où je vais, je demande tel morceau de viande, je demande à ce qu'on me le coupe comme ça et quand le boucher me donne un semblant de recette, je lui répond que non, je le fais de telle manière. Il me demande des détails, tout étonné, et la fois d'après, il me regarde avec un petit sourire quand j'arrive et me dit qu'il a testé et adopté ! :-)))Si ce n'est pas de la reconnaissance, ça ! ;-)