Lutine professeur

Publié le par Lutine

Samedi matin, je me suis rendue à l'école pour dispenser mon premier cours d'informatique dans la classe de Lutinette #1. J'ai mal dormi, la nuit qui a précédé, parce que le CD sur lequel était censé être gravé le logiciel à utiliser dans le cadre du B2I, et bien il ne contenait que le raccourci (3 Ko) à la place du logiciel (qui en fait, quant à lui, un peu plus de 100 Mo). Je n'avais donc pas pu me préparer dans des bonnes conditions. Il faut dire que c'est un peu de ma faute, puisque je n'ai essayé le CD que vendredi alors que je l'avais depuis lundi dernier.

Et mon autre appréhension résidait dans le fait de me retrouver en face de mômes utilisateurs d'ordinateur, parce que pour moi, il est évident que je suis une mauvaise mère qui ne laisse pas ses enfants pianoter sur le clavier, alors que les autres enfants, eux, ils peuvent.

Je suis donc arrivée un peu en avance, avec ma Lutinette #3 pour qui j'avais apporté l'écharpe de portage afin qu'elle soit installée dans mon dos comme c'était le cas dans les séances de piscine. La maîtresse m'a re-présenté aux élèves et nous avons commencé. Elle a désigné les élèves qui passaient chez moi, en suivant la liste alphabétique, pour éviter le favoritisme. Résultat, Lutinette #1 s'est retrouvée dans le premier groupe, avec 3 copains et copines.

Je me suis donc occupé de ces 4 enfants pendant une heure. Une heure ça passe vite, plus vite que je ne l'aurais pensé. J'avais pensé pouvoir faire tourner 2 groupes de 4 en une heure, mais non.

Dans mon premier groupe, une fille n'avait jamais vu, de près, un ordinateur allumé. Et oui, ça existe encore. Un garçon savait tout faire correctement puisqu'il a l'habitude d'écrire des lettres, de les imprimer et de les envoyer par la poste. Une autre fille avait vu un peu quelques logiciels installés sur le PC, mais jouait surtout. Et la dernière, ma Lutinette, et bien, je ne savais pas trop de quoi elle est capable, mais son intérêt se résume à internet et jeux.

Je leur ai fait ouvrir un document Word, écrire une phrase, puis une autre, puis encore une autre. Ensuite, je leur ai demandé de donner à chaque mot un police de caractère, un taille et une couleur différente puis nous avons mis les mots en gras, en italique ou nous les avons soulignés. Finalement nous avons alignés à gauche, à droite et centré les lignes. Tout celà, pour montrer les possibilités de mise en page "simple" et ludique. Et l'heure était passée.

Je retiens tout particulièrement que ma fille ne m'écoute pas plus à l'école qu'à la maison et que donc, elle était celle qui arrivait le moins au résultat que j'attendais, vu qu'elle essayait des choses que je ne demandais pas. Que celui qui écrit souvent les lettres, n'a sans doute jamais utilisé toutes ces fonctionnalités-là. Que la troisième du groupe, elle, se débrouillait ni mieux ni moins bien que son voisin. Et contre toute attente, c'est la petite fille qui n'avait jamais vu d'ordinateur qui a le mieux travaillé, je n'ai pas eu besoin de répéter, elle écoutait et regardait, puis faisait ce qu'il fallait, avec en plus une certaine créativité et une harmonie.

Je suis à la fois :
    - rassurée, puisque je ne suis pas dépassée par les gamins,
    - effrayée, parce que je ne sais pas si je serais capable de faire preuve de suffisamment de pédagogie pour expliquer le programme que je créé en fonction des éléments qui m'ont été fournis,
mais surtout :
    - un peu déçue, parce que je me voyais déjà créer avec eux une carte de voeux virtuelle qu'ils auraient pu envoyer à leurs familles et amis, une fois que je leur aurais attribué leur adresse e-mail.

Donc voilà, il y a du boulot, sans doute trop de choses à voir pour le peu de temps qui est consacré à l'activité. J'ai donc proposé à la maîtresse, puisqu'une autre personne s'est proposée pour aider, depuis la réunion, de ne pas effectuer de roulement avec cette personne, mais de travailler en même temps, pour faire passer deux groupes par semaine au lieu d'un seul.

A suivre au prochain épisode ...

Commenter cet article

Fabrice 28/11/2006 08:28

Bravo pour ce coup d'essai... Les enfants ont certainement de la chance d'avoir pour eux tous seuls une Lutine qui manifestement les aime et les fait travailler dans la sérénité et la bonne humeur !
Biz'
Fabrice

Lutine 28/11/2006 22:13

Merci pour tes encouragements pour la suite.Biz'Lutine