Je suis larguée

Publié le par Lutine

Je m'interroge. Les générations actuelles sont-elles vraiment notre descendance ?

Comment peut-on en arriver là ? Plus je discute avec des parents et plus je me rends compte qu'il est de plus en plus difficile de gérer nos enfants. Oui, ok, gérer est sans doute inapproprié pour  être appliqué aux enfants. Encore que je me vois bien en patronne d'entreprise familiale. Ne parle-t-on pas de chef de famille ?

La société de consommation dans laquelle nous vivons est loin de nous rendre service. Elle nous met des bâtons dans les roues en créant des offres largement supérieures aux demandes, en proposant à nos enfants des objets dont ils ont absolument besoin pour s'épanouir et grandir. C'est à se demander comment nous sommes devenus des adultes plus ou moins équilibrés.

La norme actuelle, pour ne pas être considéré comme vivant dans une caverne, prévoit que chaque enfant doit être muni :
    - d'une console de jeu
    - d'un ordinateur
    - d'un baladeur mp3
    - d'un ordinateur avec accès internet
    - d'argent de poche hebdomadaire
    - d'habits et chaussures à la mode
    - d'un téléphone portable

Et encore, je ne parle pas encore des ados, auxquels il convient d'ajouter le scooter et dès 18 ans, la voiture.

Alors que l'on devrait se préoccuper d'avoir un toit au dessus de notre tête, de la nourriture dans notre assiette, de vivre ensemble, en harmonie, on se bat pour des artifices.

Un exemple simple :
En feuilletant les catalogues distribués par les différents magasins de jouets, je tombe nez à nez avec i.noo. Il s'agit d'une poupée dont les qualités sont les suivantes :
    - évolutif
    - multilingue
    - proche de l'enfant
    - nomade
    - animé

Intéressant ? oui, si on veut encore un peu plus se défaire de notre rôle de parents et créer encore plus ce besoin de nouveauté, d'indépendance, de technologie. Si dès le berceau on leur met entre les mains des poupées qui nous remplacent (en racontant des histoires et en faisant des jeux) comment peut-on s'attendre à ce qu'ils nous écoutent lorsqu'on leur demande quelque chose.

Parce que en temps que parent, on doit bien pouvoir lire une histoire à son enfant, en mimant les expressions et émotions contenues dans le texte et donc captiver l'enfant parce que l'histoire racontée est criante de vérité. On doit pouvoir jouer aux devinettes. On doit surtout lui faire faire des promenades, lui montrer les oiseaux, les vaches, lui apprendre le nom des arbres. L'intéresser au concrêt, lui donner des bases pour sa vie scolaire, pour sa vie tout court.

Non, il est plus simple de dépenser 60 euros pour un jouet que l'on peut recharger sur internet.
Et pendant que l'enfant joue, l'adulte fait autre chose, vit pour lui.

Le pire dans tout ça, c'est que le parent qui lit les histoires à son enfant, se voit demander par ce dernier, dont les copains-copines ont un tel jeu, de le rajouter sur la liste du Père Noël, pour pouvoir faire comme les copains.

Terrible, non ?

Commenter cet article

n-talo 14/02/2007 08:10

c'est là ... je reviens

Lutine 14/02/2007 11:12

A plus tard, alors ;-)

lauryle 21/01/2007 01:44

pas chef de famille : ministre de l'Intérieur.
lol

Lutine 21/01/2007 13:13

qui ça, moi ??Zut, je suis démasquée !!;-)

Ollin 07/12/2006 21:44

Et bien en fait en ce qui concerne le nid familial, nous étions quatre gamins. Et la cheftaine du tipi nous a expliqué très tôt que comme nous étions nombreux pas question de faire comme le voisin qui à le PC et la consol (ben c'était dans les années 90, c'était pas donné à tout le monde à l'époque). Nous savions que nous avions une richesse d'être quatre. Je me rappelle pertinament que j'enviai les autres mais aussi que j'étais conscient d'avoir cette immense richesse que je n'aurais jamais troqué contre des objets.
Ma mère ne pouvait pas m'aider pour mes devoirs, mon père était rarement là et quand il était présent c'était jamais le moment mais nous avions un grand respect pour leur travail. Un jour mon père m'a expliqué comment c'étaient passé les mois après la naissance de mes soeurs. Ils devaient s'occuper de jumeaux nouveau né totalement décalés dans les horaires et s'occuper d'un marmot de 3 ans et d'un autre d'un an et demi.
Toi tu as à t'occupé des trois jeunes filles (et j'ai comme dans l'idée que les filles sont qd même assez difficile à gerer mais c'est p'te un peu sexiste) Bref, c'est p'te pas évident, mais si tu arrives à leur expliquer un peu ça, je crois que cela forcera le respect.

Lutine 08/12/2006 09:08

Ollin, Je vais te dire un truc, je suppose que ça va te faire un choc et saches bien que j'en suis désolée. Les enfants, à l'heure actuelle, se fichent complètement de l'argent, de ce que ça coûte, enfin à partir du moment où tu n'utilises pas le contenu de leur tirelire.Et si je dis à Lutinette #1 qu'elle a la chance d'avoir 2 soeurs, elle me répondra qu'elle préfèrerait être seule, mais avoir sa Nintendo DS Lite (rose!!)Et c'est bien ce qui me fait mal.Biz' à toi

koulou (flégroll) 06/12/2006 17:47

oui, nous vivon bien dans un monde qui part en vrille ! et encore, je n'ai pas de portable, euh, non de mobile, ... Ce siècle sera le siècle où les parents apprendronst à dire NON ou ne sera pas ...

Lutine 07/12/2006 08:36

Bienvenue chez moi :-)Disons que pour mon cas, j'ai décidé de dire non.Et puis le père noël respectera mon choix et n'apportera pas les cadeaux commandés pour lesquels j'ai déjà dis non à l'achat.Biz'

Ollin 01/12/2006 23:18

Ben comme je suis d'une famille nombreuse j'ai pu voire d'un oeil un peu particulier tout le début de ce genre d'histoire. Dans les années 92-95 les premières consoles sortaient. Nous on en avait pas, alors fallait qu'on s'invite chez de potes pour les utiliser. Alors l'a bien fallu qu'on apprenne à sociabiliser un tantinet.
Mais bon je suis un anachronisme c'est vrai!
Je m'inquiète aussi d'une autre dérive. Il y a quelque jour un gamin m'a frollé en roller. ça mère était juste derrière est n'a rien dit. Je ne sais pas pourquoi cela m'a interpellé. C'est après que j'ai compris: si je ne faisais pas attention aux autres dans la rue, j'avais droit à une remontrance. Aujourd'hui certains adultes ne prennent pas leur responsabilités et bien entendu comme les gamins aprennent plus facilement les c...eries que les politesses ça se transmet.
Ok, j'admet, moi aussi, malgré mon jeune âge je suis largé

Lutine 02/12/2006 10:14

Justement, Ollin, comment veux-tu avoir le moindre poids sur ton gamin si tu ne fais rien pour lui. Tu lui apprends qu'il doit faire sans toi pour les histoires, les câlins, les jeux. Alors pourquoi devrait-il penser que tu existes en matière d'éducateur de vie (bonnes manières, etc...)On fabrique des générations de demain à coup de "je peux pas", "j'ai pas le temps", "j'ai du travail", "essayes tout seul", "je te mets un DVD", etc...Je n'ose pas encore imaginer le retour de bâton qu'on va se prendre dans les gencives. Enfin pas moi personnellement, mais nos enfants etc...L'éducation, c'est comme l'écologie, s'il n'y en a qu'un qui fait agit dans son coin, c'est quasiment inutile. C'est l'affaire de tous et il n'y a qu'ensemble qu'on peut y arriver. C'est mon avis, il vaut ce qu'il vaut.