Rangement et nettoyage visibles

Publié le par Lutine

Je suis lasse de voir les choses traîner, les ramasser, les ranger et les retrouver n'importe où, n'importe comment. Je n'arrive pas vraiment à compter sur l'aide des Lutinettes, sur leur coopération non plus d'ailleurs.

Ce qui fait particulièrement mal, c'est de se donner de la peine pour un résultat quasi nul. En écrivant ces lignes, j'ai bien conscience que je ne suis pas la seule à avoir ce sentiment.

Je déteste que Zhom rentre en me demandant ce que j'ai fait dans la journée, parce que ce que j'ai rangé et nettoyé le matin a été sali et mis en pagaille l'après-midi.

Je suis une personne énergique. Et je n'écris pas cela pour convaincre quelqu'un, c'est une affirmation.

Ce matin, j'ai entrepris de ranger correctement avant nettoyage de la maison. Par correctement, j'entends en faisant du tri (donc classement vertical) et non en me contentant de ranger comme d'habitude.

Et comme j'en ai assez d'entendre que dans cette maison rien ne bouge, j'ai allié la reflexion à l'énergie. Si si !!

Après rangement et nettoyage, j'ai changé la place de certaines plantes et de certains meubles.

Afin de pouvoir trier les cartons qui me reste et qui encombraient la pièce bureau-chambre d'ami, j'ai déplacé tout ce qui était gênant, cartons encombrants et lourds, les plaçant dans la future salle de bains, à l'étage. Comme ça, je pourrais ensuite trier au fur et à mesure, sans être gênée par le manque de place, dans mon travail.

Généralement, lorsque je travaille aussi durement au cours d'une journée, j'attends avec impatience que Zhom rentre, pour qu'il voit ce que j'ai fais, et si en plus, il me fait un compliment, c'est le top.

Aujourd'hui, quand il est rentré, il n'a rien dit par rapport à la cuisine, la salle à manger, le salon. Et en entrant dans le bureau, il m'a demandé si j'avais fais aggrandir la pièce pendant son absence (quel humour !! l'humour alsacien à côté, c'est génial, n'est-ce pas LeGnoch ?!?!)
Puis m'a demandé où j'avais mis ce qui manquait dans la pièce. Puis une fois que je lui ai répondu, il a râlé, pour changer.

Quand je ne fais rien, il râle, quand je fais, il râle.

Moralité de l'histoire : Autant que je ne fasse rien, de toute façon il râle et au moins, j'aurais ménagé mon dos, à défaut de la maison !!!

Publié dans Lutine Home Sweet Home

Commenter cet article

Gwen 01/01/2007 16:26

Je connais bien le problème des choses qui se dérangent toutes seules alors qu'on venait juste de les ranger... Bon courage et bonne année !

Fabrice 30/12/2006 09:11

Décidément, on a les mêmes horaires !
Lol et mdr et tout et tout !
:-b
Fabrice

Lutine 30/12/2006 09:15

Oui, sitôt réveillée, je bois mon café devant le pc, je lis les blogs que j'aime et y laisse des commentaires, lorsque je suis inspirée ;-)Les grands esprits se rencontrent, parait-il !!;-)))Biz'

Fabrice 30/12/2006 09:09

Tu ne fais quand même pas tout cela pour lui... enfin pas uniquement pour lui. Donc toi, tu ne rales pas, tu sais ce qu'il t'en a couté de faire en sorte que ton intérieur ressemble à quelque chose. J'ai appris à ne pas attendre trop des autres pour n'avoir que de bonne surprises... Mais c'est difficile. On a toujours cette petite voix qui dit: allez, un mot, un sourire, une attention :-)
En tous cas, c'est très chouette chez toi, euh... hein ?
Biz' térique
Fabrice  

Lutine 30/12/2006 09:18

Oui, je vais essayer de suivre tes conseils, en 2007, d'ailleurs, ça fait partie de mes résolutions.Le problème, c'est que quand tu fais quelque chose qui ne se remarque pas parce que ce n'est pas respecté, alors tu as l'impression que ce que tu fais n'a pas de valeur.Et comme les tâches ménagères sont un éternel recommencement ....Je crois que tant que je travaillais, je n'y attachais pas autant d'importance, parce que je trouvais satisfaction dans mon travail, mais là, je n'ai plus rien :-(Je vais essayer de me remonter le moral à bloc. Merci pour ces gentils mots.Biz'térique, certes, mais pas trop quand même !!