Apparence

Publié le par Lutine

Pensez-vous du bien ou du mal d'une personne, au premier regard en raison de son look ?

Hier soir, en deuxième partie de soirée, j'ai regardé un reportage sur Arte. Il parlait de The Scary Guy, présentait le personnage, expliquait comment il est devenu celui qu'il est. Tout est parti de la perception que les autres avaient de lui, au moment où ils ont découvert les tatouages (qu'il cachait avec ses chemises à manches longes et pantalons à pinces) lors d'un pique-nique d'entreprise auquel il s'était rendu en bermuda et T-shirt.


Difficile de cerner le personnage, le pourquoi de son look au premier regard. Il faut avouer que dans notre société, se tatouer le visage, c'est du suicide social. C'est mal perçu. Ça donne un mauvais genre. On le prend facilement pour un rebel, un droqué, un gars qui a fait de la taule, c'est d'ailleurs ce que lui répondent les gens lorsqu'il pose la question ... et pourtant.

Libérer les énergies négatives, apprendre à les dompter, tel est le crédo de The Scary Guy.
Faire le choix de ce que l'on va écouter, accepter d'entendre.

Son discours est particulièrement agréable à écouter. Il semble couler de source. Il sillone les prisons, les écoles pour enseigner sa façon de voir la vie, expliquer comment il est devenu "Scary Guy". C'est impressionnant de voir comme ses paroles, ses gestes sont écoutées par des petits et grands délinquants. Les administrations pénitencières et scolaires font appel à lui, parce que les taux de récidive et de criminalité baissent après son passage.

C'est impressionnant à voir et à écouter. Dommage que ça passe si tard, parce que le message dont il est la voix ferrait du bien à tout le monde. Et depuis le temps qu'il se fait courtiser par les partis politiques et les courants pseudo-religieux, il reste fidèle à ses convictions et n'a jamais cédé.

On peut ne pas adhérer à son look, mais pas rester insensible à son discours ... un message de tolérance ?

Publié dans Détente

Commenter cet article

Johanna 15/02/2007 12:12

En parlant de tolérance ça me fait penser à ce qui m'est arrivée mardi en ville. Je sortais d'H&M et j'ai croisé 2 jeunes qui avait repris le look du groupe de rock allemand Tokio Hotel (cheveux noir corbeau lissés au max avec gel hyper-glu pour les mettre bien droit!). Moi ça m'a fait sourire, j'aime bien quand les gens osent des trucs complétement dingues. Mais là, à la sortie du magasin, 3 autres jeunes avec jogging et chaussettes par-dessus se sont moqué d'eux. Bref, ça m'a énervé et j'ai surtout bien rit en pensant : "Les gars c'est vous qui avez l'air con avec vos chaussettes!!! Papy il fait ça pour faire du vélo!!! Voilà c'était juste pour dire ça! ^^Bisous

Lutine 15/02/2007 17:35

Et puis surtout, se moquer, c'est toujours facile, mais comprendre, respecter, c'est autre chose !BizousLutine

vy 14/02/2007 10:44

Rien n'est perdu pour ceux qui n'ont pas vu l'émission, Lutine, je suis allée sur le site d'Arte et elle est rediffusée le 15 février à 15h15. http://www.arte.tv/fr/semaine/244,broadcastingNum=630499,day=6,week=7,year=2007.html

Lutine 14/02/2007 10:49

Merci pour cette info 'vy. Je la regarderais à nouveau, j'avais râté le début.Ce message, véhiculé par The Scary Guy, est vraiment .... surprenant, dans le sens positif.J'espère que d'autres pourront regarder l'émission et me donner leur sentiment.;-)

Kenshin 14/02/2007 09:28

Salut, je viens de découvrir ton blog qui semble très interéssant. l est vrai que de nos jours, l'apparence prime sur les pensées, le paraître sur l'être ... Maintenant, est ce qu'on est obligé de se tatouer le visage pour avoir un message positif ? est ce son tatouage facial qui a fait qu'il a eu cette façon de pensée ? Est ce que son discours passe mieux depuis qu'il a son tatouage ?

Lutine 14/02/2007 10:57

Non, je ne pense pas que l'on soit obligé de passer par le tatouage, le piercing ou la scarification, le brending ou tout autre moyen pour véhiculer un message positif.Mais lui, il est surprenant. Le discours ne cadre pas avec l'apparence, à première vue.Il a commencé par penser de la sorte avant, mais c'est la haine des autres qui a fait qu'il a continuer à se tatouer et qu'il a décidé d'abandonner son premier métier, puis le deuxième, pour se consacrer à son activité actuelle.Comme quoi, finallement, dans toute chose négative, il y a du positif. CQFD !Merci pour ta visite et ton commentaire.Lutine

Fabrice 14/02/2007 09:04

L'important, c'est ce qu'il y a derrière le look, ce petit supplément d'âme, ce qui brille dans les yeux...
Biz'
Fabrice

Lutine 14/02/2007 10:50

Tiens, je me demandais Fabrice, toi qui est souvent aux Etats Unis, en as-tu déjà entendu parler, de ce personnage ... fascinant ?Biz'LutineP.S.: Ella, elle l'a !!

Mumu 13/02/2007 23:27

Alors là je suis à 1000 % d'accord avec toi. La tolérance y a que ça de vrai. Le look d'une personne ne dit pas si elle est généreuse ou non. Il faut jamais juger sur des apparences, moi le seul extérieur que je regarde c le cerveau !  Je ne connaissais pas cette personne mais elle a l'air en effet passionnante et surtout remplie de gentillesse et de compassion pour son prochain.
Et après tout chacun fait ce qu'il veut avec son corps, les tatouages et autres marques n'enlèvent en rien l'intelligence et la bonté. Bonne nuit Lutine et merci pour cette découverte, je vais aller me coucher moins bête ce soir !

Lutine 14/02/2007 10:53

J'avoue le gars, il fait fort. Se tatouer le cou et le visage, c'est hum ... risqué, surprenant, déroutant. Mais j'avoue que parce que sa femme, qui a l'apparence de madame-tout-le-monde, m'a fait comprendre que le gars n'était pas totalement frappé, contrairement à son apparence.J'ai donc moi aussi manqué de tolérance, mais la prochaine fois, j'aurais l'exemple en tête.Biz'Lutine