Travail au potager

Publié le par Lutine

Décider de faire un potager dans son jardin, c'est accepter une bonne dose de travail.

Ce week-end, j'ai dû procéder sur deux jours. Il m'aura fallu près de 5 heures pour desherber, tailler, biner, semer, repiquer, récolter.

Samedi, j'ai desherbé le coin des radis et des salades. Puis, j'ai remplacé les salades consommées la semaine dernière, semé deux nouvelles rangées de radis.

Ensuite, est venue l'heure de la cueillette des haricots.

Les haricots
Paroles: Raymond Vincy. Musique: Francis Lopez   1953

On doit chanter ce que l'on aime
Exalter tout ce qui est beau
C'est pour cela qu'en un poème
Je vais chanter les haricots

Alors que tout repose encore
Dès le premier cocorico
A qu'il est doux quant vient l'aurore
De voir semer les haricots
Et puis un jour sortant de terre
Et se dressant toujours plus haut
Vers le soleil, vers la lumière
On voit pousser les haricots

Au printemps la rose est éclose
En été, le coquelicot
Mais quel spectacle grandiose
De voir fleurir les haricots

Plus tard les paysans de France
S'agenouillant, courbant le dos
Ont l'air de faire révérence
Pour mieux cueillir les haricots
Mais ces courbettes hypocrites
Précèdent la main du bourreau
Qui les jetant dans la marmite
Met à bouillir les haricots
Et lorsque vient leur dernière heure
Ont les sert autour d'un gigot
Et chaque fois mon âme pleure
Car c'est la fin des haricots

J'adore les haricots, je pourrais en manger des tonnes. Les semer, desherber, les premières semaines, c'est un véritable plaisir, mais dès que vient le moment de la cueillette, ça devient tout de suite moins agréable. Il faut des bons yeux, forcément, parce qu'il s'agit de cueillir du vert parmi du vert. Pour les tomates, les aubergines, c'est tout de suite plus visible. ;o)  Je passe une bonne heure par jour à cueillir. Un haricot, ça grandit à une vitesse !! On commence d'un côté de la rangée et quand on repasse devant 1/2 heure plus tard, il y en a plein qui sont de nouveau là.

Pour l'instant, je tourne sur une rangée, parce que j'ai décallé les semis, mais d'ici quelques jours, je devrais aussi récolter sur la deuxième, dont deux fois plus de boulot !

Ensuite, les laver, les équeuter, les blanchir, ça prend autant de temps que la cueillette.

Avec la chaleur actuelle, je cueille le matin et le soir. Il est important que je trouve le bon horaire, parce que la matin, mes haricots sont pleins d'abeilles, après 20 heures, ce sont les moustiques. Je me fais déjà piquer par des orties, les seules "mauvaises herbes" qui poussent encore lorsque les pieds de haricots sont arrivés à leur taille "adulte".

Voici ma cueillette de ce matin :
IMG-6839.JPG1.2 Kg de haricots verts tous frais ;o)

Petit clin d'oeil à Nicolas J. qui aime les haricots, c'est son emblème comme François Ier avait choisi la Salamandre.

Il faut aussi que je sois vigilante. Parce que Lutinette #3 essaye de faire comme maman, mais elle me cueille les fleurs. Celles des haricots, des melons, des concombres, des tomates, des aubergines, grrrr.... :-(

Dimanche, je me suis attaquée à mes plants de tomates. Desherber tout autour, ôter les gourmants, attacher les branches.
IMG-6834.JPG
Et c'est là qu'on se rend compte qu'un potager, ce n'est pas que source de bonheur, mais de déception aussi.
IMG-6836.JPGMes tomates sont malades. Depuis quelques jours, j'en ai arraché une cinquantaine, pour éviter qu'elles ne contaminent les autres. J'espère qu'elles vont très prochainement commencer à mûrir, pour que la majorité d'entre elles soit sauvée. Et je vais tenter de les traîter au naturel.

Je me sens comme trahie par mon potager, j'ai l'impression que le temps passé et l'énergie dépensée à m'en occuper depuis le semis jusqu'à ce jour, n'est pas vraiment remercié.

Toute cette déception, pour le peu d'économie que ça va me permettre de réaliser, et la montagne de travail fournie :-(
Je vais finallement quand même devoir acheter des tomates pour faire ma sauce.

Mais toute cette pluie qui est tombée n'aura vraiment pas fait de bien à mon potager, à part les radis et les salades.

Publié dans Lutine-O-kuB

Commenter cet article

filaplomb 19/07/2007 07:56

PAsser 5 heures à biner, quelle santé !!!Le potager c'est mon rêve, même si ça demande du boulot. Pour les tomates, je pense que c'est dû à un excès d'humidité !:-)

Lutine 25/07/2007 09:39

Filaplomb,Je suis une force de la nature. En général, si je m'arrête, j'ai dû mal à m'y remettre, mais si je commence, je ne m'arrête que quand j'ai fini !Pour les tomates, c'est évident que l'eau qu'on a eu a fait des ravages. L'année prochaine, je prendrais des mesures concrètes !

:0095: Maître Po 17/07/2007 22:04

Joli caddy ;-)

Zutttt 16/07/2007 15:35

Coucou ma Lutineke!! Hummmmmmmmm j'adore les haricots verts!!! J'espère pouvoir en planter l'année prochaine!! C'est sûr qu'un potager, c'est un sacré boulot!! Je suppose que ces déceptions font partie des principales raisons pour lesquelles les gens  cessent de cultiver leurs propres légumes.Moi, je vais voir chaque jour mes qqs tomates cerise pour voir si elles sont mures, mes radis pour voir s'ils ont grossi et mes plants de tomates et poivrons pour voir s'ils daignent me faire de quoi manger! Courage ma Lutineke!!Tes filles te remercieront plus tard de les avoir si bien nourries ;o)Gros bisous!!!

Nicolas J 16/07/2007 13:08

Merci pour la pub. Moi aussi sur mon blog, je parle de mes potes agés et des légumes.