Coco

Publié le par Lutine

Lutinette #3 parle avec des termes génériques. Elle ne rajoute pas de mots dans son vocabulaire, mais ajoute une signification à son terme générique.

Prenons l'exemple de Coco.

A l'origine, il s'agissait du cheval à bascule. Puis, c'est devenu le vrai cheval, puis la vache, puis la queue de cheval, puis le mouton, puis l'élastique à cheveux, puis la barrette à cheveux, puis la chèvre, puis ...

Elle semble être infinie, élastique, cette désignation.

Alors que nous étions à table, Lutinette #3 voit la chèvre dessinée sur l'étiquette du fromage (chèvre-sucre-canelle d'un petit producteur régional, un délice) et s'exclame Coco. Pour dire qu'elle voulait du fromage de chèvre, encore une extension du mot "coco".

Lutinette #2, pour rigoler, commence à faire l'inventaire des mots regroupé sous Coco par sa petite soeur. Cheval, vache, chèvre, chevreuil ... . Et là, Lutinette #1, la coupe et s'exclame : "Ben oui, le chevreuil, c'est la chèvre des bois !"

Avec Zhom, on s'est regardé, et on a éclaté de rire. Même Lutinette #2 a vu que sa grande soeur se trompait.

Publié dans Paroles de Lutinette

Commenter cet article

Zutttt 06/09/2007 11:22

Oufff dis donc ça ne doit pas toujours être simple de savoir ce qu'elle veut :o) Mais j'avoue que je trouve ça trop mignon!!  Ils sont animés les repas chez toi :o)) Je peux venir? :oDBisous ma Lutineke!!

Nicolas J 06/09/2007 09:42

Tu devrais emmener #3 à la fête de l'huma. Elle pourrait qualifier tout ce qui bouge de coco.

Lutine 06/09/2007 09:57

J'ai déjà pensé à y aller, mais juste pour la musique. A noter que cette année, il y a Luke.Mais c'est vrai que ça élargirait son panel pour coco. ;-)